08 janvier 2011

Dédicace à Oloron

Le 15 décembre 2010, Jean Marc Croquin et Céline Laurent-Santran se sont pliés de bonne grâce à une séance de dédicace à la "Petite librairie" à Oloron.

Ils ont présenté leurs ouvrages personnels ainsi que le recueil collectif "Nouveaux mystères et légendes du Béarn", dans lequel on retrouve 8 contes écrits par des auteurs des Noires de Pau.

d_dicace___La_petite_Librairie

Posté par ndp64 à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 janvier 2011

Tous nos voeux

 

voeux_NDP

Posté par ndp64 à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2010

Au bon roman

Lu par Frédérique Panassac

au_bon_roman

Laurence Cossé
Livre paru chez Gallimard en 2009 puis dans la collection de poche Folio de Gallimard également en 2009 (459 pages)

C'est en même temps un roman noir et un roman sur la littérature. Sur le rôle qu'elle joue dans notre vie pour peu que nous choisissions de lire les "bons romans".

La démarche paraît un peu élitiste et c'est justement ce dont auront à se justifier les protagonistes principaux de cette histoire.

Tout commence par le récit de plusieurs agressions dont sont victimes des membres d'un comité d'auteurs, voués à choisir pour une nouvelle librairie, de "bons romans" et à en dresser la liste.
La librairie a pour enseigne "Au bon roman", ce qui annonce la couleur.
Le livre relate de manière entrecroisée l'enquête sur les agressions et le parcours semé d'embûches de deux libraires, Yvan et Francesca, secondés par plusieurs employés dévoués à cette cause.

Ils prétendent ne proposer à leurs clients que de bons romans, dont chaque membre d'un comité secret est chargé d'établir une liste renouvelable.
Ils excluront de cette liste les romans d'auteurs comme Marc Levy ou Dan Brown (jusque là tout est normal...) mais aussi l'œuvre de Houellebecq (tiens, tiens...) pour leur préférer des auteurs, connus ou moins connus, qu'ils jugent indispensable d'avoir lus au cours de sa vie.

Cette démarche exaspère la concurrence et l'équipe, dont la librairie a pu ouvrir au carrefour de l'Odéon grâce au financement de Francesca, une riche héritière,  se trouve en butte à des manoeuvres déloyales, tentatives de déstabilisation, articles sournois dans la presse.

L'enquête sur les agressions progresse lentement et l'auteur met ce temps à profit pour proposer à notre curiosité des titres de romans et des noms d'auteurs à connaître de toute urgence. Parallèlement ,une histoire d'amour peu conventionnelle se noue entre les personnages.
L'auteur finit par nous faire complètement oublier toutes les accusations d'élitisme au profit de la narration assez complexe qui noue de nombreux fils aboutissant finalement à la sortie du labyrinthe, non sans faire de victimes collatérales.
On a peine à résister à prendre des notes en lisant le roman: pour échapper à cette tendance on pourra toujours utiliser de nombreux marque-pages pour pouvoir noter tous les passages d'un bloc après avoir fini de lire.
Il ne faut pas non plus se laisser décourager par certaines digressions, mais pas pour autant lire en diagonale de peur d'échapper à de nombreux joyaux comme ce passage sous la plume de Francesca:
"Nous voulons des livres nécessaires, des livres qu'on puisse lire le lendemain d'un enterrement, quand on n'a plus de larmes tant on a pleuré, qu'on ne tient plus debout, calciné que l'on est par la souffrance;" "Nous voulons des livres écrits pour nous qui doutons de tout, qui pleurons pour un rien, qui sursautons au moindre bruit derrière nous."
J'ajouterai que le narrateur de ce roman ne nous est connu que dans les toutes dernières pages.

Posté par ndp64 à 09:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 décembre 2010

Les Noires à table...

C'était samedi dernier au Quartier Gourmand!

Une journée consacrée à la mise en avant de nos ouvrages, agrémentée de mini lectures à voix haute.
QG_2010_3

Nos visiteurs ont pris le temps de choisir parmi notre sélection de livres pour préparer leurs cadeaux de Noël.
Rue des absents, de Mouloud
Akkouche, a remporté un vif succès.

QG_stand_2010_2

Coiffées de leurs charmants bonnets de Noël, Ninou, Fabienne et Céline proposaient aux clients du Quartier Gourmands de piocher au hasard un extrait de texte. Nos lectrices lisaient ensuite l'extrait retenu, mettant ainsi "l'eau à la bouche" de leurs auditeurs!

QG_2010_lecture_1

Une façon ludique de faire découvrir nos recueils de nouvelles comme Les Noires d'un mur à l'autre, Noires de Mai ou bien les recueils de concours.

QG_2010_lecture_2

Grâce à l'accueil sympathique des commerçants du Quartier Gourmand, cette journée nous a permis une fois encore d'aller à la rencontre de nos lecteurs et de partager notre passion de la littérature.

Photos F. Rivayran/ JC Doléans

Posté par ndp64 à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2010

zigzag

Lu par Fabienne Rivayran
zigzag
Recueil de nouvelles
Marc Villard. Jean Bernard Pouy
Editions Payot et rivages 2010 collection « rivages noirs »

Ces deux auteurs n’en sont pas à leur première tentative de tenir une plume à quatre mains (voir Tohu Bohu et Ping Pong)

Sur ce coup là, ils ont décidés de la jouer en Zigzag !

Le principe : 10 mots choisis par chacun des auteurs parmi ses thèmes favoris et offerts à son complice qui s’en débrouille.

Voilà donc Marc Villard tricotant 10 nouvelles autour de thèmes aussi variés que le vélo, la Bretagne, le cinéma expérimental, les libertaires, les citations philosophiques, la vache, le rock’n’roll, la peinture, le train et la patate.

Quant à JB Pouy, il va se mettre à cuisiner 10 textes avec des ingrédients aussi divers que le foot, Barbès, la vie de famille, les immigrés, les flics pourris, les tueurs à gages, le jazz, la drogue, les éducateurs et les halles.

Ce fût un plaisir pour moi de retrouver JB Pouy dont je commence à apprécier sérieusement le style, qu’il soit habillé en Poulpe ou pas. Je me suis régalée de son humour féroce (Le match de la dernière chance, Cornélien) sous lequel pointe une bonne dose d’humanité (Sous la douche, L’envol du graph)

Marc Villard, je l’avoue, je le connais moins. Alors l’occasion était toute trouvée d’approfondir mes relations avec ce monsieur. J’ai adoré me laisser surprendre par sa vision de la Bretagne (Western), bien loin des cartes postales, par son approche de la race bovine (Mammifère ambulant) ou sa manière de cuisiner la patate (La cuisine de Dante)

Au total, 20 bijoux bricolés par deux potes préoccupés du seul plaisir de jouer avec les mots.
Quand je suis arrivée à la fin, j’en aurais bien pris encore une petite tranche !

Posté par ndp64 à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 décembre 2010

Un jour à vif

C'est toujours avec un grand plaisir que nous annonçons la parution d'un livre écrit par l'un des membres de notre association.

 

Céline Laurent-Santran est membre des Noires de Pau depuis 3 ans. Elle participe régulièrement à des concours de nouvelles dont elle a été lauréate à plusieurs reprises.

Elle vient de publier chez AO Editions un  témoignage d'une grande sensibilité teintée d'une bonne dose d'humour qui lui a permis de surmonter ces épreuves.

 

vif_couvbig1

Posté par ndp64 à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2010

Les Noires de Pau sont de sortie

Avis à tous les gourmands...

affiche_QG
affiche tous droits réservés Yves Coup

Venez partager notre passion pour le Noir et le Polar!

Au fil de la journée, mise en appétit littéraire
autour de mini lectures de nos ouvrages.

QUARTIER GOURMAND

avenue Marcel Dassault

64140 Lons

Posté par ndp64 à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2010

Pau a fêté le livre...

...Les Noires aussi!

salon_pau_2010_palais_B*

Cette 2ème édition du salon du livre au Palais Beaumont a été une belle réussite, grâce à l'affluence de visiteurs pendant trois jours.

Ici, reportage de PAU WEB TV

     salon_pau_2010_1*

salon_de_pau_2010_JCD 

Notre stand a attiré de nombreux curieux en quête de frissons "noirs".
Certains amateurs sont venus se procurer "La serfouette était en noir" afin de compléter leur collection de recueils de notre concours annuel.
Les jeunes lecteurs se sont davantage intéressés à "Sushi Party".

      salon_pau_2010_JCD

salon_pau_2010_fred_lussi*

Pendant toute la durée du salon, nous avons offert le café à nos visiteurs grâce à notre partenaire les "Cafés Princess". Cela nous a permis de créer des contacts pour présenter nos activités.

salon_pau_2010_lussi*

Notre prochain rendez-vous est fixé au samedi 11 décembre

au Quartier Gourmand à Lons

* photos: JC Doléans, F Panassac

Posté par ndp64 à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2010

Pour Lalie Walker ...

tout finit bien!

walker

Le monde du polar suivait avec passion l'affaire "Lalie Walker contre le Marché Saint-Pierre".

Suite à la parution de son roman "Aux malheurs des dames", dont l'action se situe dans les allées du Marché Saint-Pierre, l'auteure et l'éditeur se voyaient conduits en justice par les dirigeants du Déballage Dreyfus qui voulaient faire interdire le livre et ne réclamaient pas moins de deux millions d’euros de dommages et intérêts !

Et voilà que l'histoire se termine pour le mieux puisque la justice vient de se prononcer en faveur de Lalie Walker et de la liberté de création (voir le communiqué ci-dessous).

On pourra donc continuer à imaginer de
belles histoires fictives dans des lieux biens réels,
pour le plus grand plaisir des lecteurs !


amdd
ICI, le blog de Lalie Walker

La 17e chambre correctionnelle de Paris vient de rendre son jugement dans l’affaire opposant le Marché Saint-Pierre aux éditions Parigramme et à Lalie Walker, auteur du roman "Aux malheurs des dames".

La partie civile, qui réclamait deux millions d’euros et l’interdiction de l’ouvrage, a été déboutée et condamnée à verser une indemnité à l’auteur et à l’éditeur, en raison du caractère abusif de la procédure.

Le Tribunal a affirmé son attachement à la liberté de la création littéraire, y compris lorsque cette dernière utilise des éléments de réalité dans le seul but de nourrir une œuvre de fiction. La bonne foi de l’éditeur et de l’auteur, conjointement défendus par Maître Emmanuel Pierrat, a été pleinement reconnue. Ce jugement conclut donc heureusement une affaire qui avait suscité une grande émotion en raison des menaces qu’elle laissait planer non seulement sur un auteur et son éditeur, mais plus généralement sur les prérogatives de l’écrivain aujourd’hui.

D'après le communiqué des Editions Parigramme

Posté par ndp64 à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2010

Ad vitam aeternam

Lu par Frédérique Panassac

ave_2

de Thierry Jonquet (Editions du Seuil, 2002)

Une jeune femme qui vient de sortir de prison rencontre dans un square parisien un homme pour le moins énigmatique et va nouer avec lui des relations peu communes: bien loin d'un récit conventionnel.
Elle découvrira que cet homme est dépositaire d'un lourd secret.

Thierry Jonquet par le biais d'une simple description physique qui revient comme un leitmotiv fait apparaître des personnages qui,de prime abord ,n'en font qu'un. Il nous met ainsi insensiblement sur la voie d'une révélation absolument incroyable.

Incroyable et qui a pourtant d'emblée notre assentiment total.

Dans ces lieux qui sont devenus familiers aux lecteurs de romans noirs (le 10ème arrondissement parisien, les bords du canal St Martin,  l'hôpital St Louis, la rue Bichat), la Mort rôde et n'est pas étrangère au mystère, secondée dans sa tâche par un tueur à gages atypique qui commence à douter de sa mission.

Thierry Jonquet nous captive tout en abordant des thèmes très contemporains, la place des exclus, la solitude au milieu des villes, les débordements de toute sorte, souvent violents.
Il n'a pas son pareil pour provoquer la réflexion sur la société dans laquelle des horreurs se déroulent sous les yeux indifférents de tous; sur la vie que l'on mène sans y songer; sur l'immortalité.


ICI, une bio de l'auteur, décédé en 2009

Posté par ndp64 à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]